Si vous me lancez une patate, c'est que vous n'êtes pas une patate, parce qu'une patate ne peut pas en lancer une autre et encore moins se lancer elle-même. Si vous me lancez une tomate, je saurai, pour les mêmes raisons, que vous n'êtes pas une tomate. Tout ça pour vous dire que, même si vous êtes habilement caché au cœur de ce gros buisson, j'ai les moyens de savoir qui vous êtes. Compris ?