Dans le lot, je peux vous dire qu'il y en a un qui n'est pas fâché de se trouver là et qui ne cèderait sa place pour rien au monde. Ceux qui connaissent un peu tout ce qui se passe du côté de la Butte des Trois Gervais et de la maison Richard sauront parfaitement de quoi je parle, et en couleur et en relief, s'il vous plaît. Je n'en dis pas plus. Ça serait dommage que tout ce beau monde ne puisse continuer à mener bien tranquillement ses petites affaires. L’avenir viticole et agriculturel du pays est en jeu. Ça c'est des choses sérieuses avec lesquelles on ne rigole pas. Quant au petit Julien qu'on voit tout au fond derrière, que voulez-vous que je vous dise... Il comprendra bien assez tôt, allez.