L'historien de la photographie Alfonso Burnievsky publie ce mois-ci un important ouvrage qui se fixe pour but de répondre à une question bien intéressante : les Grecs anciens connaissaient-ils la photographie ? Tout le monde sait – ou croit savoir – que l'invention de cette technique revient au Français Nicéphore Niépce, un garçon né en 1765 et mort en 1833. Ne craignant pas, comme à son habitude, d'aller à l'encontre des idées reçues, Alfonso Burnievsky s'est lancé dans une recherche érudite à partir de nombreux textes, objets et édifices antiques. Il ressort de cette étourdissante quête dans un passé de plus de 2000 ans, qu'il n'existe aucune preuve démontrant de façon certaine l'absence d'appareils photos chez les Grecs. Pas un récit, pas un texte juridique ou religieux, pas un poème ou pièce de théâtre qui ne fassent la mention explicite de l'inexistence de tels objets. Pas un site archéologique dont les vestiges attestent, de façon indiscutable, une non-pratique de la photo. Cette lecture diablement vivifiante nous montre que derrière les vérité les plus inébranlables demeurent des zones d'ombre qu'on aurait bien tort de ne pas aller explorer.