Gramouille

Une prise de conscience intervient, évidemment, à la lecture de cette réclame publicitaire vintage. Nous croisons chaque jour, sans le savoir, des gens avec des cheveux gramouillés ! Ils nous manquait le mot adéquat pour mettre un nom sur ce phénomène capillaire qui n'a pas, et de loin, cessé d'exister. « Gramouillé » ! Tout à la fois gras et humide... Quelle horreur ! Et attention... les gramouillés nieront vigoureusement (bien que de façon suintante) leur état de gramouillés. Ne les écoutez pas. Maîtrisez-les prestement au moyen de comparses sportifs et appliquez-leur un produit comparable au très-regretté Tel Quel. Tous finiront, un jour, par vous remercier de les avoir sauvés... de les avoir, pour ainsi dire, dégramouillés. Et c'est bien.