Ça n'a pas l'air d'aller. Vous ne parlez pas, vos yeux sont cernés et quand vous marchez vous êtes tout voûté. Vous n'avez quasiment pas touché à ce parfait au chocolat – qui est pourtant votre entremet préféré. Que vous arrive-t-il ? Votre smartphone est en panne ? Un chiot vous a brutalisé ? Une chanson du rappeur FunKool vous tourne dans la tête ? Ahh ! MAIS VOUS AVEZ MORDU la jambe du personnage en massepain qui se trouve sur mon gâteau d'anniversaire. Cassez-vous ! Dégagez ! Allez faire le jihad chez votre mère. Psychopathe ! Lâchez la chaussure de cet enfant, ainsi que sa jambe. Et rendez moi le déguisement de pieuvre mécanique que j'ai eu la faiblesse de vous prêter. N'essayez pas de vous mettre à pleurer comme vous le faites à chaque fois que vous vous sentez en difficulté. Car les larmes qui sortent de vos yeux sont des perles puissamment maléfiques. Comprenez que je ne tienne pas à m'en prendre une sur le t-shirt, et encore moins à la saignée du coude. Fielleuse créature sortie des marais infâmes de la plus nauséeuse des perversités. Et je ne vous dis pas le quart de la moitié de ce que je pense du fond de mon cœur de lapinou blessé et désespéré.